Ana

— Dites-moi, Monsieur Delange, votre vie est tout de même incroyablement ordinaire. Cela ne vous angoisse pas ?

— Et pourquoi cela m’angoisserait-il ?

— Il est tout de même insensé de vivre une vie aussi plate.

— Je ne vois pas ce qu’il y a d’insensé à cela. C’est la complexité qui fait perdre aux choses leur sens. La simplicité révèle le sens. La simplicité est le sens. Une vie extraordinaire ne lui donne pas du sens pour autant.

— Mais quel but a donc votre vie ? Vous n’en faites rien.

Face à cette cuisante réflexion, Jean se figea. Il pensa évidemment à Ana. Cette femme qui avait fait irruption dans le fœtus parfait de sa vie et y avait introduit un germe affolant. Plus rien n’était pareil depuis ce soir là. ", extrait du roman

Préface de Marylène BERGMANN, Journaliste et présentatrice TV :

C’est une bien étrange histoire.

Au début, si banale… Et qui, soudain, nous entraîne sur des chemins insoupçonnés, empreints du plus grand mystère.

Au point que le lecteur se surprend à « avaler » les lignes et à tourner les pages, sous l’emprise d’une impatience fébrile, incapable de se détacher un instant de ce récit dont il veut urgemment connaître la suite.

Quel sens donner à sa vie ?
C’est la trame essentielle de ce roman imprégné de philosophie, de science, d’ésotérisme…
Et, au sein duquel on se nourrit de réflexions qui nous font explorer notre moi le plus intime.

L’auteur nous invite à réfléchir sur l’importance des choix que nous sommes amenés à faire sur notre chemin de vie.

Instants « charnières », si cruciaux, où l’on ressent parfois le même cruel et délicieux vertige qu’au bord d’un précipice.

Ces moments-là exigent du courage, si l’on veut rester fidèle à ses envies, à ses rêves…
A soi-même, tout simplement !
Oui, le bonheur a un prix.
Et plus encore, quand il est question d’amour.

Les moins téméraires, qui se refugient dans le giron de la facilité renoncent ainsi, consciemment ou pas, aux sublimes émotions qui font que l’on se sent vivant et libre.

J’aime beaucoup cette phrase de l’écrivain irlandais Joseph O’Connor, qui dit :
« On a toujours le choix. On est même la somme de ses choix. »

Car c’est là tout l’enjeu de l’impressionnant face à face entre le héros de l’histoire, Jean Delange, et l’énigmatique Monsieur Mellaz, détenteur d’étranges savoirs.

Tout au long du récit, une jeune femme, Ana, hante nos cœurs et nos esprits.
Superbe héroïne, dont l’absence même est une lumière.

Sera-telle assez puissante pour éclairer le destin de Jean Delange ?"

 

Prix : 15.00€

Loading Mise à jour du panier...